Accueil

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Project room

 

Story

Coeurs

Révélations

Personnages

Editions & Chapitres

    Index par affaire

    - Le Journal de CH

    - Fichiers Résumés 1 2 3

    - Fichiers Clients 1 2 3

    - Fichiers Criminels 1 2 3

    - Fichiers Gentils 1 2 3

    Liste des personnages

Glossaire

Dossiers

Galeries

Fanwork

Produits dérivés

Quizzes & Jeux

Faire une recherche

Laissez votre avis sur CH

Livre d'Or

Forum

Liens

Réseau Webotaku

Contact

 

CH Media City     

   Angelus City

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnages

Ryô SAEBA + Hideyuki MAKIMURA

:: Fiche d'identité ::

 

Nom

: Kaori MAKIMURA
Vrai nom: Kaori HISAISHI
Nom français: Laura MARCONI
Surnoms: Sugar Boy (c'est comme cela que Ryô l'appela lors de leur première rencontre)
Voix japonaise: Kazue IKURA
Voix française: Danièle DOUET
Occupation: Kaori est la partenaire de Ryô et vit avec lui. Elle fait le même travail que son frère Hideyuki, le précédent partenaire de Ryô: elle fixe les rendez-vous et joue le rôle d'intermédiaire entre Ryô et le client, à ceci près qu'elle sert aussi de protection entre leurs superbes clientes et Ryô. Grâce à elle, toutes les avances de Ryô échouent.
Nationalité: Japonaise
Introduit(e): Chapitre 3 - Le tireur qui venait de l'ombre (Tome 1)
Sexe: Féminin

 

Adresse: Shinjuku, Tokyo
Partenaires connus: Ryô Saeba et Mick Angel (pendant un moment)
Date de naissance: 31/3/1965 (le 31 mars 1965 d'après le manga, le 31 mars 1967 d'après l'anime, le 31 mars 1972 d'après AH )
Status familiale: Orpheline / elle a une soeur, Sayuri Tachiki, une journaliste qu'elle n'avait jamais rencontré avant le tome 20.
Taille: 168.9 cm (avant que Kaori n'arrête de se mesurer au collège)
Mensurations: B87, W59, H86
Groupe sanguin: O
Talents spéciaux

- Mettre en place des pièges, secrets enseignés par Umibozu

- Utiliser un marteau géant contre les assauts de Ryo (hentai)

- Cuisine

Loisirs

- Visiter des orphelinats

- Prendre soin du "pervers"

- Entraînement au tir

Sports favoris

- Danse de Jazz

- Aérobic

Cocktail: Buffet
Armes

- Colt 357 Magnum Lawman MK III avec un canon 2.5"

Voitures

- Honda Civic CRX

- Fiat Panda 1000 CL verte

 

:: Histoire personnelle ::

 

Le père d'Hideyuki Makimura, un policier, revint un jour chez lui avec un bébé. C'était Kaori. Au cours d'une enquête, il tua le vrai père de Kaori, Junichi Hisaishi, un meurtrier en fuite. Ce policier prit le bébé à sa charge et l'éleva comme sa fille. Elle ignore toujours la vérité (ceci n'est pas totalement vrai...): son frère devait tout lui dire sur son passé le jour de son vingtième anniversaire, mais ce fut aussi le jour où il fut assassiné par le cartel de la drogue. Il ne se rendit jamais au dîner d'anniversaire de Kaori cette nuit-là. Pour ne pas ternir le souvenir que Kaori avait de son frère, Ryô garda le silence. A la mort de son frère, Kaori décida de rester auprès de Ryô pour être sa partenaire et régler ses comptes avec l'Union Teope, et notamment le général, un des grands pontes de cette organisation criminelle.  

 

Au tome 20, on apprend qu'elle a une soeur, Sayuri Tachiki (nom de jeune fille de sa mère). Ses parents divorcèrent peu après la naissance de Kaori et la mère prit en charge les deux petites filles, le père étant sans ressource. Il ne put le supporter et enleva Kaori. Il tourna mal et devint un bandit.  

 

Sa mère chercha sa fille désespérément pendant des années, mais dut renoncer, la croyant morte. Ce n'est que dans son lit de mort qu'elle révèla à Sayuri l'existence de Kaori, sa soeur de deux ans sa cadette. Sayuri retrouva la trace de Kaori et essaya de la rencontrer. Elle non plus ne put lui dire la vérité. Elle aurait alors forcé Ryô et Kaori à se séparer. Elle n'aurait pu s'empêcher de l'emmener avec elle.  

 

:: Portrait ::

 

Kaori dut tout apprendre dans le métier de nettoyeur. Mais, son caractère bien trempé est un des facteurs qui expliquent pourquoi elle est qualifiée pour être la partenaire de Ryô.  

 

La plus grande force de Kaori réside sans doute dans ses armes et sa préparation.  

Umibozu passé maître dans l'art de poser des pièges, lui enseigna ce qu'elle sait désormais. Cela surprend toujours ses adversaires qui la sous-estiment. Rien que d'imaginer qu'une fille comme elle puisse faire s'effondrer tout un pan d'un immeuble...  

Kaori se révèla très douée à 2 reprises: une fois contre Le Renard (au tome 14) et une autre fois contre Mick Angel qui se laissa surprendre par ses pièges. Il faut dire aussi que Kaori a souvent l'occasion de l'exercer, quand il s'agit de protéger les chambres de leurs clientes des visites nocturnes de Ryô.  

Un autre point fort est son incroyable équipement. On peut trouver dans le sac de Kaori toutes sortes d'armes, telles que des massues, un fouet, des grenades, du matériel à électrochocs,...(et on se demande comment elle arrive à mettre tout ça dans un simple sac à main??!!) Elle a appris à manier les armes lourdes comme les lance-roquettes, les bazookas (qu'elle utilise souvent à l'envers: ceci se révèle très efficace pour surprendre l'ennemi).  

 

Toutefois, Kaori a souvent recours à ses massues de différents tonnages, qu'elle peut brandir n'importe où et n'importe quand. Normalement, le poids est indiqué sur le côté et cela va de 10 kg à 1088 tonnes. Elle sort aussi de temps en temps de gigantesques marrons à pics acérés. Parfois, elle utilise aussi l'électrocution pour punir Ryô de ses tentatives perpétuelles de séduction des clientes. Une fois, il s'est retrouvé brûlé sur tout le corps. Lorsqu'elle déchaîne sa colère sur Ryô, c'est terrible et rien que l'idée d'être puni par elle fait frémir Ryô. Même les méchants ont parfois plus peur d'elle que de lui. C'est vous dire...  

Dans l'affaire Miyuki KOBAYASHI, Kaori se montre extrêmement bien préparée et réussit à les sortir d'une situation délicate, et ce sans l'aide de Ryô. Elle comprend aussi les conditions rigoureuses de son métier. Ainsi, elle accepte le fait qu'elle ne puisse pas porter de robes qui peuvent la gêner dans la protection de ses clients.  

Sans y paraître, Kaori est devenue une professionnelle un peu particulière, puisqu'elle n'a encore jamais tué personne.  

 

 

Une des faiblesses de Kaori est sans doute son tir. Kaori utilise un Colt 357 Magnum Lawman MK III avec un canon 2.5". C'est la même arme qu'utilisait son frère. Bien qu'elle vise correctement, elle n'atteint jamais sa cible. En effet, pour qu'elle ne puisse tuer personne, Ryô dérégla en secret le viseur de son arme. De cette façon, elle garde les mains propres et reste une femme comme les autres, au cas où un jour, elle retrouverait une existence normale. Après que Kaori eut découvert la vérité sur son arme, Ryô la fixa et Kaori l'accepta pour enfin être sa partenaire à part entière.  

 

Dans la série TV, elle vise vraiment très mal, quelque soit l'arme qu'elle utilise. Rien que le fait de la voir en possession d'un revolver pétrifie littéralement Ryô. Son tir est un rien sauvage :): les balles sifflent dans toutes les directions et Ryô a plus peur pour les adversaires de Kaori que pour elle. A la fin de chaque démonstration de tir de Kaori, les ennemis sont K.O., terrorisés et presque surpris de s'en être tirés sans une égratignure. En effet, Kaori réussit à ne toucher personne.  

 

Kaori a une tendance à se faire enlever sans cesse et a se mettre dans des situations délicates. D'un autre côté, Ryô peut ainsi trouver le repaire des malfrats plus facilement avec l'émetteur caché dans les chemises de Kaori.  

 

:: Personnalité ::

 

Kaori est un garçon manqué, cheveux courts, en bataille. Sa plus grande frustration est d'être prise pour un homme ou un travesti, ou de se promener dans la rue sans qu'un seul garçon ne se retourne sur elle, ou être avec une fille plus séduisante qu'elle, ou avoir des filles qui la poursuivent la prenant pour un garçon...(ou même après avoir compris que c'était une fille.  

Elle était assez connue pour sa popularité auprès de la gente féminine au lycée. :) Cela l'énerve d'autant plus que Ryô la présente souvent comme son jeune frère Kaoru, mais à chaque fois, il s'en mord amèrement les doigts. Vous avez saisi l'idée.  

Pourtant, Kaori est une très belle femme...quand elle y met du sien (comme s'habiller élégamment et porter une longue perruque). Elle peut même provoquer des émeutes tellement elle est séduisante. Elle a même travaillé comme mannequin. Ce qui chagrina sa soeur Sayuri fut que pour son travail, Kaori ne doit porter que des habits pratiques, au cas où un danger se présenterait, comme Ryô le lui a souvent répété.  

 

Kaori est loyale, charitable, bornée et coléreuse. Sa générosité et son courage dans l'adversité ont sans doute fait que Ryô soit tombé amoureux d'elle. Elle continua à s'occuper des petits orphelins à qui son frère rendait souvent visite (sans doute en pensant à elle, la petite orpheline recueillie par son père étant bébé). Kaori est prête à risquer sa vie pour défendre ce qu'elle croît être juste et en cela elle ressemble beaucoup à Ryô.  

Les exemples du caractère généreux de Kaori ne manquent pas. Elle comprend aussi bien que Ryô la nature humaine et la souffrance d'autrui. Elle n'hésite pas à risquer sa vie pour sauver celle d'un petit garçon (Tome 14) ou celle de Hirotaka KITAO qui est pourtant la poursuite de CH (Tome 29). Elle offre à Mami une dernière occasion de parler avec sa sœur et de lui dire adieu, malgré sa phobie des fantômes (Tome 25). Elle lit clair dans le jeu de Bloody Mary qui veut se faire passer pour une femme insensible, mais qui est en fait tout le contraire. De même, elle pardonne à Ryô de lui avoir caché son noir passé et lui donne une date d'anniversaire. (Tome 23) Sara Nishikujo est celle qui voit toute la tendresse que Ryô porte à Kaori, dont le cœur en or a su conquérir le sien.  

 

 

:: Secrets ::

 

 

Elle savait déjà au collège qu'elle avait été adoptée, mais son frère Hideyuki ignorait qu'elle avait découvert la vérité. Tout ce qui comptait pour elle est qu'il était comme son véritable frère, la seule famille qui lui restait et qu'elle ne voulait le perdre à aucun prix. Le plus étrange est que Ryô savait qu'elle était au courant. (Tome 32)  

 

On apprend avec surprise qu'elle connaissait Ryô avant sa "première" rencontre avec lui au début du manga et elle était tombée amoureuse de lui déjà à l'époque. Kaori l'avait rencontré en essayant de découvrir quel métier exerçait Hideyuki après avoir quitté la police. D'abord dégoûtée de savoir que son frère était un nettoyeur, elle comprit la réalité des choses. Ryô est son premier amour. (Tome 32)  

 

:: Sa relation avec Ryô Saeba ::

 

Kaori est éperdument amoureuse de Ryô Saeba. En restant à ses côtés, elle a finalement cerné les raisons qui le poussent à exercer un métier aussi dangeureux. Elle a vu quel homme chaleureux il était sous ses airs négligés et indifférents. Kaori a une totale confiance en son partenaire. Elle le comprend mieux que quiconque et c'est ce qui rend leur relation spéciale. Il a été son premier et seul amour (tome 32). Pourtant, elle est trop timide pour avouer ses sentiments et avec le comportement de Ryô, elle ne le lui dira jamais. Elle s'occupe de lui, fait le ménage, lave son linge, lui prépare à manger, le soigne quand il est malade (jusqu'à rester à son chevet toute la nuit). Elle remplit le rôle d'un épouse pour Ryô.  

 

Dans le manga, il ne lui dira qu'une fois, mais il gaffera comme à son habitude dans la phrase importante.  

Dans la série TV, il lui avouera son amour pour elle par deux fois, mais à chaque fois, les circonstances font qu'elle perd la mémoire et tout recommence comme avant.  

 

Le reste du temps, ils n'arrêtent pas de se disputer et affirment bien fort que leur vie serait mieux sans l'autre pour la gâcher. En fait, comme le dit si bien la belle écologiste, ils se disent des bêtises pour n'avoir pas à se dire des choses sérieuses.  

 

Mais, à plusieurs reprises, Kaori a prouvé son amour pour Ryô en risquant sa vie pour le sauver sans une once d'hésitation, comme dans le tome 28 ou l'épisode où la fiancée de Roberto Harrisson vient le venger en affrontant Ryô. Kaori était prête à mourir avec lui car vivre sans lui aurait été impossible.  

 

 

 

 

 

 

Angelus City © 2001/2005